LA MENACE TERRORISTE EN FRANCE EN 2016

« A partir de ce discours du 22 septembre 2014, l’EI effectue un « pivot stratégique », et réoriente une part de ses opérations contre les Occidentaux, les Etats-Unis et généralement tous les pays qui s’opposent à lui en ciblant plus particulièrement la France

En redéployant une partie de ses moyens pour frapper directement l’Occident sur son propre sol, l’EI poursuit un double objectif opérationnel :

  • d’une part immobiliser les moyens militaires et sécuritaires de ses ennemis loin de son sanctuaire territorial, afin d’alléger la pression et de disperser les forces qui lui sont opposées
  • d’autre part, frapper les « zones grises », où coexistent musulmans et non-musulmans, afin de faciliter le ralliement des musulmans à leur califat nouvellement proclamé.

Les attaques sont soit le fait de personnes qui ne peuvent rejoindre l’EI, soit de personnes qui vont échouer à rejoindre l’EI, soit encore de personnes revenues après un séjour au sein de l’EI – la priorité restant au recrutement de volontaires pour défendre le sanctuaire territorial.

Il s’agit « d’activer » au sein des esprits fragilisés par différents facteurs (parcours personnels, politiques publiques ou situations économiques difficiles…), les leviers permettant non seulement l’adhésion au projet idéologique mais encore le passage à l’acte terroriste.

Etudier, comprendre, concevoir (enfin) des réponses globales et les appliquer sont donc des étapes indispensables et urgentes. »

http://www.pauljorion.com/blog/2016/01/15/la-menace-terroriste-en-france-en-2016-par-cedric-mas/#_edn11

La Pologne explosive au cœur de l’Europe

Cela a conduit fin novembre à la formation d’un gouvernement dirigé par Jaroslaw Kaczynski, le rescapé du fameux duo des frères jumeaux, ultranationalistes, catholiques-conservateurs, antirusses et eurosceptiques polonais. (Lech Kaczynski, alors président de la Pologne, est mort dans l’accident de son avion en procédure d’atterrissage, à Smolensk, le 9 avril 2010, alors qu’il se rendait à une cérémonie à la mémoire des morts de Katyn.Le cas a été et reste l’objet d’une polémique à propos des circonstances et des responsabilités.)

Férocement antiSystème dans un cas (hostilité à l’UE, sinon à l’OTAN, par enchaînement du nationalisme ultra-droitier du PiS), la Pologne est également et viscéralement hostile à une puissance qui développe pourtant une politique qu’on peut sans aucune hésitation qualifier d’antiSystème  (la Russie).

Certains jugent que cette situation polonaise est pour l’UE une menace bien plus grave que les crises précédentes de 2014-2015 (Ukraine, Grèce, réfugiés-migrants). La situation est extrêmement complexe pour l’UE, notamment à cause de l’importance du pays et de la détermination du Premier ministre, et aussi bien par le facteur très particulier de la haine personnelle de Jarosław Kaczynski, notamment attisée par les circonstances autour de la mort de son frère, pour le président en exercice de l’UE, son compatriote polonais Donald Tusk

Le paradoxe deviendrait complet si, évoluant dans ce sens où il devient eurosceptique et de tendance métahistorique proche d’un courant traditionnaliste, la Pologne se retrouverait sans l’avoir bien entendu voulu et même sans y penser du côté de la Russie qui est de plus en plus perçue comme représentante et défenderesse de cette tendance.

http://www.dedefensa.org/article/la-pologne-explosive-au-coeur-de-leurope-et-du-systeme

La chine

 “parti Communiste PCC, Triades et Armée se partagent le pouvoir selon des arcannes fort complexes ou s’allient familles, réseaux, méfiance et coopération forcée. Pouvoir central et pouvoir local entrant également dans ce jeu de pouvoir d’une extrême complexité. L’organisation du pouvoir en Chine est donc très éloignée de l’organisation pyramidale à la soviétique ou a l’occidental.”

“La Chine dispose aujourd’hui d’une réserve de 1 250 000 milliards de dollars. Dans le même temps l’industrie US car déménagée en Chine disparaissait creusant un trou abyssal dans sa balance commerciale et faisant plonger le cours du dollar. La valeur du dollar en plongée réduit du même coup la valeur de la réserve monétaire chinoise.

La richesse chinoise en devise est constituée en réalité de monnaie de singe, qui peut ne plus rien valoir du jour au lendemain.”

“Les anglo-saxons, afin de limiter la chute du dollar ont entrepris une spéculation effrénée sur les matières première dont le pétrole brut, cette inflation sur le cour des matières première avec l’effondrement du dollar réduit du même coup la rentabilité de l’industrie Chinoise engendre une inflation dans ce pays et avec des tensions sociales.”

http://www.alain-benajam.com/article-21029284.html

Pourquoi la taxe sur les millionnaires est au cœur de la démocratie

“Selon Locke, le pouvoir n’a d’autre but que la sauvegarde de la propriété.”

“Aujourd’hui près de la moitié du Congrès (sénat) est composée de millionnaires. Leur revenu médian est trois fois plus élevé que celui de leurs collègues de la Chambre des Représentants et vingt-cinq fois plus élevé que le revenu médian des ménages. Les tout-puissants lobbys veillent en outre à ce que les parlementaires retirent rapidement, le cas échéant, de “mauvaises” propositions. “

“Une autre stratégie couronnée de succès, surtout en temps de crise, consiste à détourner l’attention. Les antagonismes socio-économiques sont repoussés à l’arrière-plan en braquant les projecteurs sur d’autres thèmes sensibles”

http://www.michelcollon.info/Pourquoi-la-taxe-sur-les.html

Pourquoi la tête de Bachar el-Assad serait trop coûteuse pour l’Occident

« Au sein même de la communauté alaouite, les critiques sont nombreuses. Mais pour un groupe significatif de la population, assez nombreux pour garantir son pouvoir jusqu’à aujourd’hui, il est au minimum le moindre mal et celui qui est capable de ramener la sécurité dans le pays. Il ne faut pas exclure qu’une partie des Syriens le supporte réellement dans son action. Enfin, sa vrai légitimité ne repose pas sur le suffrage universel mais sur la fidélité d’un appareil répressif efficace. »

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2015/10/30/31002-20151030ARTFIG00149-pouquoi-la-tete-de-bachar-el-assad-serait-trop-couteuse-pour-l-occident.php

Terreur dans l’Hexagone

« Analysant la dynamique de l’islamisme radical en France, l’auteur est conduit à mettre en cause la responsabilité des politiques publiques dans plusieurs domaines. Notamment l’inconséquente politique carcérale qui fait de la prison le meilleur incubateur du djihadisme, la trop lente prise de conscience de la formidable efficacité du cyber-djihadisme pour diffuser la propagande anti-occidentale, les failles béantes des politiques de la ville et la responsabilités de certaines collectivités territoriales dans l’installation de poches salafistes, les échecs, enfin, de l’École, du Lycée comme de l’Université. « 

http://www.telos-eu.com/fr/societe/terreur-dans-lhexagone-par-gilles-kepel-note-de-le.html