Anachronique Cour de Justice de la République

« Christine Lagarde a été reconnue coupable, le lundi 19 décembre 2016, de « négligences » ayant permis un détournement de fonds publics de 403 millions d’euros au cours d’un arbitrage truqué dans le cadre de l’affaire Adidas-Tapie. La prévenue a néanmoins été dispensée de peine par la Cour de Justice de la République (CJR), cette dernière étant la seule juridiction compétente pour les crimes et délits commis par des membres du Gouvernement dans l’exercice de leur fonction. »

« Aucune peine de prison ferme n’a donc été prononcée par la Cour de Justice de la République, en dépit de l’examen de dossiers qui auraient sans doute connu une issue moins clémente devant une juridiction de droit commun. »

« Il s‘agit donc bien d’une juridiction de connivence, d’une justice des bons copains que certaines personnalités politiques ont beau jeu de faire semblant de découvrir aujourd’hui  »

Anachronique Cour de Justice de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *